Qu’est ce que la naturopathie ?

Depuis quelques années, la naturopathie a le vent en poupe ! Il suffit de lire cet article du monde pour prendre conscience du phénomène. De plus en plus d’écoles s’ouvrent chaque année, formant des milliers de naturopathes prêts à s’installer. La profession attire de plus en plus de personnes, qui ont envie d’exercer un métier qui fait sens avec leurs valeurs.

Malgré cela, la naturopathie reste obscure pour beaucoup. Peu de personnes savent vraiment comment se passe une consultation, ou quels outils sont utilisés par le praticien.

Pour commencer, je vous propose un bref historique afin de mieux comprendre les racines de la naturopathie. Ensuite je vous expliquerai comment se déroule une consultation et la positon du naturopathe par rapport à la médecine.

La naturopathie, une discipline à la mode qui attire toujours de plus en plus de monde

L'histoire de la naturopathie

On en parle comme d’une discipline à la mode ou tournée vers l’avenir, en réalité, il faut bien comprendre que la naturopathie a toujours existé. Elle puise ses racines plusieurs centaines d’années avant J-C dans l’oeuvre d’Hippocrate. Considéré comme le père de la médecine occidentale, il est le premier à rejeter les superstitions et croyances, qui attribuaient l’origine des maladies comme des punitions infligées par les Dieux. Il pose les notions de force vitale (phusis) et d’humorisme : 2 notions chères au naturopathe. Notre profession tire ses racines dans son oeuvre.

Que ton aliment soit ta première médecine 

C’est la nature qui guérit 

D’autres hommes ont apporté les fondations nécessaires à ce qui allait devenir la naturopathie aujourd’hui, en voici un bref aperçu.

    • XVI   Paracelse pose la théorie des signatures
    • XVIII Paul Joseph BARTHEZ étudie la théorie vitaliste
    • XVIII Samuel HAHNEMANN crée l’homéopathie, et pousse à son plus haut degré « le principe de similitude » et « la loi des semblables » déjà évoqués par Hippocrate et Paracelse
    • le XIX est porté par le mouvement hygiéniste américain (Isaac JENNINGS fondateur du jeûne, Sylvester GRAHAM et le végétarisme)
    • XX Paul CARTON est surnommé « l’Hippocrate du XX »
    • Catherine KOUSMINE dont les travaux ont largement inspiré France GUILLAIN, notamment la crème budwig, ancêtre du Miam ô fruits.

La naissance de la naturopathie

Le mouvement hygiéniste américain du XIX utilise des moyens naturels, se voulant le moins interventionniste possible. Il utilise volontiers la pratique du jeûne, le contact avec la nature, le froid, le repos, et n’utilise aucun agent extérieur tel que les plantes, l’argile, et encore moins de compléments alimentaires même « naturels ». Certains vont se détacher de cette vision drastique en ajoutant des outils supplémentaires. C’est à Benedict LUST que l’on doit la naissance du mot Naturopathy. Le mot a été repris par Lust, s’inspirant du concept hygiéniste de John H.Scheel (1895) qui l’avait inventé à partir de « nature’s path« . Cette terminologie illustre l’idée que la santé ne peut se concevoir qu’en suivant les sentiers et les lois de la nature.

Le mouvement naturopathique se structure dans les années 1930 grâce aux travaux de Paul CARTON, des frères DURVILLE, DESBONNET entre autres. Pierre Valentin MARCHESSEAU, s’inspirant du mouvement américain et des pionniers européens propose alors une synthèse en 1935 qu’il baptisa « Naturopathie orthodoxe« . Il articule cette méthode autour de 10 techniques naturelles, qui s’utilisent et s’articulent au sein de 3 cures. 

Les 10 techniques en naturopathie

Tout bon naturopathe s’appuie sur les 3 techniques fondamentales. Selon la demande du consultant ou la spécialité du praticien, il établit son conseil grâce à une boîte à outils contenant des moyens exclusivement naturels.

Les 3 techniques majeures

  • Bromatologie – nutrition 
  • Kinésilogie – exercice physique
  • Psychologie – équilibre psycho émotionnel

Les 7 autres 

  • Hydrologie – utilisation de l’eau en interne ou en externe
  • Phytologie – aromathérapie, phytothérapie, gemmothérapie, infusion
  • Chirologie – techniques manuelles (massage bien être)
  • Actinologie – technique vibratoire
  • Pneumologie – techniques de respiration (cohérence cardiaque, pilates)
  • Magnétologie – techniques de revitalisation
  • Réflexologie – techniques réflexes (plantaire, palmaire, etc)

Les 3 cures en naturopathie

Suite à une anamnèse approfondie, le naturopathe analyse votre force vitale et la nature de votre toxémie. Cela lui permet d’orienter son conseil selon une des 3 cures suivantes :

  • Cure de désintoxication

On nettoie l’organisme ! Comment ? En supprimant les surcharges et en ouvrant les émonctoires (ces organes filtres dont je vous parlerai dans le prochain article). Cette cure n’est pas à prendre à la légère, même si l’on voit fleurir des cures détox pour tous et à chaque saison, il est important d’être accompagné.

  • Cure de revitalisation

On recharge les batteries ! Comment ? En comblant les carences, en reprenant une activité physique régulière et en adoptant une alimentation la plus vivante possible. 

  • Cure de stabilisation

On optimise pour rester en pleine santé ! Le but de cette cure est de maintenir le plus haut niveau de vitalité dans le corps, en adoptant une hygiène de vie équilibrée. 

Le naturopathe et la médecine

Thérapie naturelle, méthode douce, alternative, remèdes naturels sont autant de termes qui embrouillent l’esprit et n’offrent pas de définition précise de ce qu’est la naturopathie. A la fois préventive et complémentaire, la naturopathie ne remplace en aucun cas l’avis et le diagnostic posés par la médecine. 

Nous sommes complémentaires de multiples façons : 

  • en renforçant des traitements allopathiques (on parle de plus en plus de médecine intégrative : elle combine les meilleures soins de la médecine scientifique occidentale à ceux des approches complémentaires dans un même but : maintenir la santé et améliorer le bien être de l’individu)
  • en limitant les effets secondaires d’un traitement, toujours en discussion avec le médecin
  • en accompagnant les troubles chroniques

La naturopathe n’a pas pour vocation de prendre en charge la maladie : c’est le rôle de la médecine. Nous n’offrons pas d’alternative aux traitements mais plutôt un soutien. Contrairement au médecin, je cherche à comprendre la genèse d’un processus qui s’étale dans le temps en cherchant la cause de la cause de la cause. Le Naturopathe est un chasseur de toxémie. Notre rôle principal est surtout préventif, chaque consultation est un moyen d’éduquer à la santé et de vous apprendre les clés et les règles d’une bonne hygiène de vie, afin que vous deveniez autonome.

Chasseur de toxémie, le Naturopathe passe au crible son client lors d'une consultation. Tout est décrypté dans le moindre détail pour être le plus précis possible. La naturopathie est un véritable travail d'investigation !

La consultation en naturopathie

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme 3èmemédecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. Ce n’est pas un hasard si ces trois disciplines se suivent : elles placent toutes les trois l’individu au centre de la consultation.  

Méthodes holistiques, elles englobent l’individu dans son entièreté : physique, psychique, émotionnel et environnemental. Toute ces dimensions sont abordées lors d’une consultation chez un naturopathe : 

  • l’arbre généalogique
  • votre parcours personnel et professionnel
  • les différentes maladies et opérations
  • les traumatismes
  • votre gestion du stress et des émotions
  • le bilan alimentaire
  • le bilan émonctoriel
  • les cosmétiques …Vous l’aurez compris, on peut se qualifier comme le Sherlock Holmes du bien être !

Le naturopathe est un éducateur de santé. Chaque conseil est choisi en partenariat avec le consultant, il est expliqué afin que celui ci puisse tout mettre en oeuvre et ainsi agir en toute autonomie. 

Devenez acteur de votre santé !

Pour résumer, c'est quoi un naturopathe ?

Vous l’aurez compris, un naturopathe est un praticien de santé qui possède de puissants outils pour vous accompagner. Formé à l’écoute, il doit conserver la neutralité, la prise de recul et la bienveillance nécessaires à sa pratique. L’humilité, l’ouverture d’esprit, la compassion, la capacité d’analyse et de synthèse ainsi que l’absence de tout jugement sont les principales qualités qu’il cultive, et que moi même j’applique à travers mes accompagnements.

Le naturopathe, chasseur de toxémie, oeuvre pour équilibrer l’organisme de son consultant. Educateur de santé, il propose des conseils personnalisés pour que vous puissiez prendre votre santé en mains !

Vous êtes prêts ?

J’espère que cet article vous aura éclairé, dites moi en commentaire si vous connaissiez cette vision de la naturopathie, son histoire ou si vous avez appris des choses (je l’espère).

En attendant prenez soin de vous !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire